J'adore lire depuis toute petite. Au début les romans de la collection rose et verte, des romans pour enfants. Puis les grands classiques français (scolarité oblige mais pas que). Avec l'âge ma préférence est allée clairement vers les Thriller et les policier (Chattam, Granger, Higgins clark, Thilliez, Cornwell, Conelly ...). A une époque je ne lisais que ça, du gore, du flippant, de la noirceur. Puis j'ai découvert d'autres auteurs tout aussi intéressants dans d'autres styles. Aujourd'hui je me rends bien compte que je ne suis plus capable d'enchainer plusieurs Thrillers. Il me faut du bonheur, de l'humour, de l'historique, du fantastique ... Avec ces nouvelles lectures j'ai découvert qu'il existait tout un "jargon" littéraire qui parfois me fait assez sourire. A travers cet article j'aimerai faire partager mes découvertes.

livres

Thriller : genre littéraire dont la principale caractéristique est de procurer chez le lecteur des sensations fortes. La tension est obtenue avant tout par la rétention d’informations qu’il serait primordial aux personnages ou au public de connaître – mais les combats et les poursuites génèrent aussi l’émotion. Il y est question de crimes, d’attaques à main armée, d’enlèvements, de cupidité, de vengeance, d’obsession. Le plus souvent, l’action est mise en branle par le crime d’un scélérat qui parsème d’embûches le chemin du héros qui n’a de cesse d’en triompher.

Chick litt : genre littéraire récent, littéralement « littérature pour poulettes » Le terme est utilisé depuis 1996 pour désigner un roman écrit par les femmes, pour le marché féminin. Le ton est très spécifique : désinvolte, désabusé, marqué par un recul humoristique et l'auto-dérision. Ex : Le journal de Bridget Jones, L'accro du shopping, Le diable s'habille en Prada ...

Dystopie : également appelée contre-utopie, est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. L'auteur entend ainsi mettre en garde le lecteur en montrant les conséquences néfastes d’une idéologie (ou d’une pratique) présente à notre époque. Ex : Hunger games, Divergentes, le labyrinthe (l'epreuve) ...

Page-turner : métaphore pour évoquer un livre qui s’avère si passionnant qu’on ne peut le lâcher… un livre, en somme, dont on tourne très vite les pages afin de le dévorer.

Fantasy : présente un ou plusieurs éléments surnaturels qui relèvent souvent du mythe et qui sont souvent incarnés par l’irruption ou l’utilisation de la magie. La fantasy fait partie des littératures de l'imaginaire. Dans la fantasy comme dans le merveilleux, le surnaturel est généralement accepté, voire utilisé pour définir les règles d'un monde imaginaire, et n'est pas nécessairement objet de doute ou de peur. Cela distingue la fantasy du fantastique où le surnaturel fait intrusion dans les règles du monde habituel, et de l'horreur où il suscite peur et angoisse. Ex : le Hobbit, le seigneur des anneaux, Disque-monde, le trône de fer ...

Fantastique : se caractérise par l’intrusion du surnaturel dans le cadre réaliste pour un récit. Le fantastique se distingue du merveilleux par l'hésitation qu'il produit entre le surnaturel et le naturel, le possible ou l'impossible et parfois entre le logique et l'illogique. Ex : Twillight, Tara Duncan ...

Science fiction : est structuré par des hypothèses sur ce que pourrait être le futur ou ce qu'aurait pu être le présent voire le passé (planètes éloignées, mondes parallèles, uchronie, etc.), en partant des connaissances actuelles (scientifiques, technologiques, ethnologiques, etc.). Elle se distingue du fantastique qui inclut une dimension inexplicable et de la fantasy qui fait souvent intervenir la magie. Ex : 1984, La planéte des singes ...

Bit Lit : La bit-lit est un sous-genre littéraire de la fantasy urbaine apparu dans les années 2000. C'est un anglicisme composé de bit pour mordre, et lit pour literature, sur le modèle de l'expression chick lit. La bit-lit est un mélange de fantasy urbaine et de chick lit. Le genre met en scène une héroïne confrontée au surnaturel ainsi qu'aux tracas de la vie quotidienne. Il n'est pas rare que l'héroïne soit elle-même un personnage surnaturel, telle une sorcière, une fée, un nécromancien, un vampire ... Ex : Anita Black, Twillight ...

...